Quels sont les avantages et les inconvénients du portage salarial ?

946
Partager :
ballots, money, real

Le portage salarial est un moyen qui permet aux salariés de retrouver une totale indépendance dans leur travail. De plus, il leur garantit les mêmes droits qu’un salarié classique. Du coup, il séduit plusieurs entrepreneurs chaque année par ses différents avantages. Toutefois, le portage salarial présente certaines limites. Pour cela, passons en détail ses avantages et inconvénients.

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial présente plusieurs avantages aux salariés.

Lire également : Qu’est-ce qu’une consultation d’ophtalmologie ?

La couverture sociale

Du fait de votre statut hybride, le salarié en portage salarial bénéficie des avantages sociaux qui sont réservés aux salariés classiques. Autrement dit, il est protégé par une couverture sociale complète. Il profite donc des avantages suivants :

  • des congés payés ;
  • une assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • une assurance chômage ;
  • une mutuelle complémentaire d’entreprise ;
  • des cotisations de retraite.

De plus, le salarié profite dans un portage salarial d’une prévoyance afin de prévenir les risques qui seront liés à ses déplacements pour une mission professionnelle.

A voir aussi : Découvrez l’A/B Testing, une méthode très intéressante en marketing

Une liberté dans le choix de vos missions

L’avantage principal d’un portage salarial réside dans le fait que l’indépendant a le pouvoir de choisir lui-même ses missions. De plus, vous avez l’occasion de discuter vous-même de vos honoraires avec votre clientèle.

Par conséquent, vous pouvez fixer vos tarifs selon votre expertise de même que la rareté de votre spécification. Outre le choix de votre mission, le portage salarial vous permet de définir l’emploi du temps qui sera en phase avec votre vie professionnelle. En plus de ses avantages, vous pouvez aussi choisir le lieu de travail qui vous semble idéal.

Une profession autonome sans risque

La création d’une entreprise nécessite des investissements sur le plan financier et personnel. Du coup, cela représente une prise de risque importante, en particulier selon la situation personnelle et familiale de l’entreprise, la nature du projet et sa structure juridique.

Avec le portage salarial, le professionnel autonome n’a plus besoin de créer sa structure juridique. Votre activité débute dès la signature de votre contrat pour la première mission.

Par conséquent, vous évitez les démarches de création d’entreprise, la procédure de liquidation ou de cessation. Plus besoin de prendre ces risques, car pour stopper votre activité, il suffit de mettre fin à votre relation avec la société de portage.

Une gestion administrative modeste

Dans un contrat de portage salarial, il revient à l’entreprise de vous verser chaque mois votre salaire. La société prend également en charge la gestion de votre facturation et la déclaration des charges qui sont liées à votre fonction. La seule chose qui vous revient est de déclarer vos frais professionnels ainsi que vos heures de travail dans un compte-rendu dactivité mensuel.

Les inconvénients du portage salarial

Comme toute règles relatives à l’exercice d’une activité professionnelle, le portage salarial s’accompagne par ailleurs de quelques limites. Tout d’abord, les différents avantages dont profite le salarié porté sont subordonnés à des contreparties. Il s’agit des prélèvements directs sur son chiffre d’affaires des frais de gestion qui sont compris entre un taux de 5 à 10 % compte tenu de vos services et missions.

De même, la société de portage salarial à un droit de regard sur les missions effectuées par ses salariés portés. De plus, il est imposé à l’indépendant un tarif journalier qui doit être au moins égal à 300 euros. Il s’agit du montant qui est fixé dans la réglementation du portage salarial.

Partager :