Événement ou évènement ?

1015
Partager :

L’écriture de la langue française présente une multitude d’ambiguïtés. L’une d’entre elles est l’utilisation des accents. La prononciation ainsi que l’écriture du mot «événement» ou «évènement» suscitent de la confusion chez de nombreux auteurs. Dans cette brève analyse, seront examinées les raisons pour lesquelles ces deux orthographes existent, ainsi que les règles générales à suivre pour écrire correctement ce mot. Que vous soyez un novice ou un expert de la langue française, cet article vous aidera à dissiper toute ambiguïté concernant l’orthographe appropriée de ce mot couramment utilisé.

Origine du mot

L’origine du mot «événement» remonte au latin «evenire» qui signifie «arriver». Lorsque le terme est apparu en français au XIIe siècle, il était écrit avec un accent grave sur le «e», comme c’était la norme à l’époque pour indiquer une prononciation fermée de la syllabe «év». Sachez qu’à son apparition en français il signifiait «ce qui arrive se produit».

A voir aussi : Transférer des photos d'un téléphone Samsung vers un pc

Cependant, avec l’évolution de l’orthographe française au fil des siècles, l’accent grave a été remplacé par l’accent aigu, qui est aujourd’hui la norme. Cette évolution orthographique est reflétée dans les dictionnaires de la langue française, y compris le Dictionnaire de l’Académie française.

La question de l’orthographe du mot «événement» a été traitée par l’Académie française dans son ouvrage de référence intitulé «Le Dictionnaire de l’Académie française». Ce dictionnaire est considéré comme la source autorisée pour la norme de la langue française, et il reflète les règles de l’orthographe et de la grammaire établies par l’Académie.

Lire également : Comment choisir sa cabine sur un bateau de croisière ?

Il est intéressant de remarquer que le mot «événement» est étymologiquement proche de «avenir», qui vient également du latin «advenire», qui signifie «arriver». Les deux termes ont donc une racine commune et partagent la même idée de quelque chose qui arrive ou qui va arriver.

Utilisation et fréquence d’emploi des deux orthographes

D’abord, l’orthographe recommandée par l’Académie française est «événement», car elle est considérée comme la plus conforme à l’étymologie du mot. De nombreux dictionnaires ont également adopté cette orthographe comme étant la forme la plus correcte. Cependant, cela ne signifie pas que l’orthographe alternative «évènement» est totalement inutilisée.

En effet, cette orthographe est encore employée dans certains contextes, notamment dans les médias et les publications scientifiques. Certains écrivains préfèrent également cette orthographe pour des raisons esthétiques ou stylistiques. Cependant, l’orthographe «événement» est largement préférée dans la plupart des textes formels, tels que les documents administratifs, les rapports scientifiques et les publications universitaires.

En ce qui concerne la fréquence d’emploi, l’orthographe «événement» est clairement la plus utilisée. Elle est largement préférée dans les textes formels et administratifs, car elle est considérée comme la forme la plus correcte. En revanche, l’orthographe «évènement» est plus couramment rencontrée dans des textes informels ou des contextes plus créatifs, tels que les romans ou les poèmes.

Des exemples d’utilisation de ces deux orthographes : «événement» et «évènement»

Le mot «événement» est souvent utilisé pour décrire un événement public ou une fête, comme un festival de musique ou un défilé de mode. D’autre part, «évènement» peut être utilisé dans des contextes plus formels, comme les rapports d’actualité ou les discours officiels. Cependant, il est important de noter que les deux orthographes sont acceptées et peuvent être utilisées selon les préférences personnelles ou les contextes d’utilisation.

Partager :