130 cv : combien de chevaux fiscaux ?

284
Partager :

Les chevaux fiscaux représentent le prix estimé du certificat d’immatriculation ou de la carte grise d’un moyen de transport. En effet, ils permettent aux agents concernés de déterminer le montant de la taxe à appliquer sur celui-ci. Ainsi, chaque conducteur doit connaître exactement le CV de son moyen de transport. Également appelé puissance fiscale, le cheval fiscal ou CV représente une puissance administrative. Découvrez comment calculer la valeur de 130 CV en chevaux fiscaux.

Comment calculer le cheval fiscal d’un véhicule ?

Il existe 3 façons de calculer le pouvoir administratif ou le cheval fiscal d’un véhicule. Cette divergence des moyens de calcul est due d’une part à la mise en place du nouveau cycle d’homologation WLTP. Ce cycle d’homologation concerne les voitures homologuées depuis 2020. D’autre part, la variation est causée par l’existence de 2 types de voitures. De ce fait, le calcul de la puissance fiscale d’un véhicule thermique est différent du calcul de la puissance administrative d’un véhicule électrique.

Lire également : Comment avoir l'historique d'une voiture Renault ?

Comment calculer la puissance fiscale d’une voiture électrique.

Lorsque l’on calcule la puissance fiscale d’une voiture électrique, on ne considère pas le taux d’émission de CO2. Ainsi, la puissance fiscale de ce type de véhicule est donnée par :

(0,000 18 * kW^ 2) + (0,038 7 * kW + 1,34).

A lire aussi : Comment calculer la force d'une hélice ?

Avec KM = puissance thermique qui est visible sur la case P.2 de la carte grise.

Calcul de la puissance administrative d’un véhicule thermique homologué avant 2020

Les voitures concernées par ce mode de calcul de la puissance fiscale sont celles fabriquées avant novembre 2020. La puissance fiscale de ce genre de véhicule est obtenue avec la formule suivante :

(CO2 ÷ 45) + (KW ÷ 40) ^ 1,6.

Avec KW = puissance thermique qui est présente dans la case P.2 de la carte grise.

CO2 = taux d’émission de dioxyde de carbone (CO2) qui est indiqué dans la case V.7 de la carte grise.

Calcul de la puissance fiscale d’un véhicule thermique homologué depuis 2020.

La formule permettant d’obtenir la puissance fiscale d’un véhicule homologué WLTP ne prend plus en compte le taux d’émission de CO2. Par conséquent, la valeur de la puissance administrative est donnée par :

1,34 + (1,8 × [KW ÷ 100] ^ 2) + (3,87 × [KW ÷ 100]).

Avec KW = puissance thermique visible sur la case P.2 du document d’enregistrement.

Où trouver le nombre de chevaux et chevaux fiscaux sur la voiture ?

Pour connaître la valeur des chevaux et des chevaux fiscaux, l’usager doit consulter la carte grise du véhicule. Vous trouverez la valeur de chevaux sur la carte grise, à côté de la case P.2. Tandis que les chevaux fiscaux sont écrits plus précisément dans la case P.6 à côté du certificat d’immatriculation. Chaque estimation est inscrite sur ces cases sous la forme de chiffres bien définis.

Chaque région de France a son propre tarif pour le prix des chevaux fiscaux qui varie de 27 euros à 51,20 euros. Il varie en fonction de la région où les automobilistes utilisent des véhicules motorisés. Par exemple, en Auvergne-Rhône-Alpes, il est de 43 euros avec un pourcentage d’exonération de 100 %.

Quels sont ses impacts sur l’assurance automobile ?

La puissance des véhicules est à l’origine de 27% des accidents de la route. C’est pourquoi les assureurs augmentent leurs primes d’assurance. Cela dit, cela n’empêche pas l’assuré de négocier. Il faut savoir que les assureurs sont très forts pour négocier.

Les voitures avec des changements de pièces sont celles que les assureurs craignent le plus. Il s’agit de pièces qui sont très difficiles à trouver par rapport aux pièces d’origine de la voiture. Par conséquent, les assureurs s’en méfient et choisissent d’augmenter la valeur des pièces d’occasion ou des garanties de réparation pour ces véhicules.

Les jeunes semblent également constituer un danger pour la circulation selon les compagnies d’assurance. La puissance d’un véhicule est mesurée en fonction de sa puissance fiscale. Ainsi, si elle atteint 6 chevaux fiscaux, la voiture est reconnue comme puissante. Certaines assurances refusent d’assurer les jeunes conducteurs dont la puissance fiscale est supérieure à cette valeur. Les autres proposent des prix assez élevés pour la prime d’assurance automobile.

Partager :