Comment faire une demande d’asile en France ?

174
Partager :

Plusieurs raisons poussent aujourd’hui à faire une demande d’asile. L’asile permet de se protéger contre un problème donné. Cependant, d’autres arrivent en France sans savoir comment s’y prendre. Comment faire une demande d’asile en France ? Cet article vous donne des informations utiles.

S’identifier à la PADA et s’enregistrer au Guda

Une fois en France, pour faire une demande d’asile, il faut rencontrer le préfet qui va se charger de soumettre un formulaire à l’Ofpra. Pour ce faire, il faut d’abord s’identifier à la PADA. Cette plateforme de demande d’asile va renseigner le demandeur sur les différentes procédures et prendre les informations nécessaires.

A découvrir également : Quelles sont les dimensions des photos en général ?

Après cela, la rencontre s’effectue et les informations fournies sont vérifiées par un personnel de la préfecture. Ensuite, le dossier est envoyé au Guda et un certificat de demandeur d’asile d’une durée d’un mois est délivré au demandeur par le préfet. Il décide aussi du type de procédure qui va être enclenché par la suite. A partir d’ici, si ce n’est pas encore fait, il est préférable de faire appel à un avocat.

Différents types de procédures

Suite au rendez-vous avec le préfet et l’enregistrement de la demande d’asile au Guda, trois types de procédures se présentent.

A voir aussi : Michael Pierrard : qui est-il et quelle est son histoire ?

La procédure Dublin

Dublin est l’une des procédures auxquelles aboutir votre demande d’asile en France. C’est une procédure complexe qui détermine l’état auquel est soumis le demandeur. En effet, après l’enregistrement de la demande au Guda, ce dernier va déterminer l’état auquel est soumis le demandeur. Si ce n’est pas seulement la France, la demande est renvoyée ver le pôle national Dublin. Le préfet va se charger alors de trouver l’état responsable. Après les recherches, le demandeur sera ensuite transféré vers l’état auquel il est soumis si ce n’est pas la France.

La procédure normale

Ici, si la France est reconnue comme étant responsable du demandeur, elle le prend en charge. Le demandeur est invité par le préfet pour signer un formulaire de demande d’asile. Il doit après cela le déposer sous pli fermé à l’Ofpra. Ceci doit être fait avant le vingtième jour après la signature. Le certificat de durée d’un mois pris antérieurement sera toujours fonctionnel jusqu’à la décision de l’Ofpra.

La procédure accélérée

Après la vérification du profil du demandeur, le préfet a le pouvoir de déclencher une procédure accélérée, s’il constate des incohérences. Cette procédure peut être lancée pour diverses raisons. Cependant, toutes ses raisons dépendent du profil du demandeur. Une fois la procédure déclenchée, l’Ofpra a exactement 15 jours pour analyser la situation. Ici, le demandeur va signer un formulaire de demande qu’il est appelé à déposer à l’Ofpra avant les 20 jours qui suivent.

Partager :