Conseils pour bien présenter votre entreprise

128
Partager :

Si vous avez du mal à percer dans votre secteur d’activité, c’est que votre cible ne vous connaît pas. Face à un potentiel client ou à un investisseur, vous devez présenter correctement votre entreprise et ce que vous faites. Comme c’est votre entreprise, vous pouvez vous dire que la présenter ne sera pas si compliqué. Cependant, une présentation détaillée ne captera pas forcément l’attention de votre interlocuteur ou du lecteur. Voici quelques conseils pour une présentation réussie de votre entreprise.

Les éléments à intégrer dans la présentation

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, la présentation ne doit pas être longue. À l’oral, évitez de faire une présentation de 15 minutes non-stop et à l’écrit, une présentation de cinq ou six pages. La présentation doit être courte, précise et impactante. Pour capter dès le début l’attention de la cible, commencez la présentation par une brève histoire de l’entreprise. Vous devez évoquer sa date de création, ses débuts, la problématique à laquelle elle répond et les produits ou services qu’elle propose. Vous pouvez également parler de sa croissance avec quelques chiffres. L’idée est de faire comprendre à la cible l’origine de l’entreprise ainsi que son évolution.

Lire également : Quel revenu pendant une formation ?

On peut par la suite poursuivre la présentation avec l’activité de l’entreprise. On est ici à un point important de la présentation. Vous devez mettre en avant les produits ou services de la structure avec les avantages pour le public cible. Il ne faut pas non plus en dire trop au risque de lasser le lecteur ou l’interlocuteur. Vous devez faire en sorte pour qu’il veille en savoir plus sur votre activité.

Lors de la présentation de l’entreprise, on oublie toujours de présenter son équipe. Vous pouvez vous dire que ceci n’intéresse pas forcément les clients, mais vous devez rassurer le client ou l’investisseur que vous avez une équipe efficace, experte et prête à répondre aux demandes sur le marché. Vous n’avez pas besoin de nommer un à un les membres de votre personnel. Il faut tout simplement évoquer ce que vous apporte cette équipe. Face à un investisseur, vous devez également montrer ce que l’entreprise offre à votre équipe.

A découvrir également : En quoi consiste un contrôle d'installations électriques ?

Le dernier point non négligeable pour cette présentation est les moyens de contact. Pour une présentation écrite, vous devez laisser tous les moyens pour joindre l’entreprise, notamment l’adresse électronique, les numéros de téléphone et le site web. Pour une présentation à l’oral, vous pouvez aussi citer ces moyens de contact, mais pour inciter l’interlocuteur à vous recontacter, laissez-lui une carte de visite ou un flyer.

Pour une présentation à l’écrit

Sur votre site, c’est dans la page « à propos » que vous devez glisser cette présentation. Là, vous ne devez pas oublier de mettre dans la présentation votre logo et votre slogan. On vous conseille également de mettre des photos, notamment un cliché de vous avec votre équipe et un autre mettant en avant une de vos plus belles réalisations. Pour cette introduction à l’écrite, il faut apporter du relief. Vous devez alors jouer sur la mise en page. Vous pouvez par exemple de temps à autre mettre en gras le « nous » pour dire que derrière cette entreprise, il y a une équipe.

Pour une présentation à l’oral

On ne va pas se mentir : la présentation à l’oral peut être plus complexe. Même si vous avez une feuille sous vos yeux sur laquelle il y a une belle présentation, l’interlocuteur ne va pas s’intéresser si vous lui faites une lecture. En effet, pour une présentation à l’oral, mis à part le fait de structurer le discours, vous devez également donner vie à celui-ci. Si besoin est, il faut parfois monter ou baisser un peu la voix ou encore faire de petits gestes.

Les erreurs à éviter pour une présentation d’entreprise

On comprend votre volonté à bien présenter votre entreprise, mais il ne faut jamais en faire trop. Parmi les erreurs les plus fréquents des entrepreneurs et des dirigeants, on a :

  • La description du parcours de manière chronologique : oui, votre interlocuteur a besoin de comprendre l’origine de votre structure, mais ce n’est pas une raison de lui dire que vous avez fait cinq années d’études dans tel secteur, puis quelques années de spécialisation dans tel branche, par la suite x années de travail dans tel cabinet. On n’est pas ici dans un entretien d’embauche. On peut se permettre d’intégrer le parcours académique de l’entrepreneur si l’environnement ou la situation s’y prête,
  • Le discours trop commercial : Même si vous êtes face à un client, vous ne devez pas faire une présentation « trop » commercial. Aucun entrepreneur ne s’est étalé 10 minutes en vantant les mérites de son produit. Certes, votre interlocuteur, le client, doit comprendre que votre entreprise et non une autre est celle qu’il lui faut, mais vous devez le faire de manière subtile. Vous devez toujours mettre le client au centre de votre présentation,
  • Le manque de confiance lors de la présentation à l’oral : c’est un problème qui concerne les jeunes entrepreneurs. Rassurez-vous : vous n’êtes pas le seul. Cependant, ce manque de confiance se traduisant par les bafouillages ou les erreurs dans les chiffres peut être vu par l’investisseur comme un manque de sérieux et de crédibilité. Pour éviter ceci, on vous conseille de bien préparer votre présentation.

Partager :