Les étapes incontournables pour acheter un bien immoblier

164
Partager :

Acquérir sa résidence principale constitue une très belle aventure. Cette dernière reste toutefois relativement complexe. En fait, bien que les démarches associées à l’achat d’un appartement soient très excitantes, elles demandent de la persévérance, de la patience. Trouvez dans cet article, les étapes incontournables pour acheter un bien immobilier.

Définir sa capacité d’emprunt

Avant de vous lancer dans la recherche du bien immobilier de vos rêves, vous devez d’abord déterminer votre capacité d’emprunt via un stimulateur sûr. Cette étape vous aidera à anticiper vos prochaines démarches et à éviter les imprévues lors de la négociation du crédit immobilier.

A lire aussi : Pourquoi passer des provisions ?

Rechercher le bien immobilier de ses rêves

La deuxième étape incontournable pour acheter un bien immobilier est la recherche d’un immobilier. Elle peut se faire de nos jours de différentes façons : accompagnement grâce à une agence immobilière, annonces en ligne sur des plateformes spécialisées, bouche à oreille, …

Si vous visitez une maison et que celle-ci vous convient, vous devez nécessairement vous renseigner sur un certain nombre d’éléments avant de vous décider. En effet, il est important de :

A lire aussi : Comment annuler sans frais Airbnb ?

  • Demander la superficie du bien, pour calculer le montant de vente au m2 et comparer ce montant aux précédentes offres ;
  • Consulter le diagnostic immobilier, pour être informé par rapport à la présence d’amiante ou au risque d’inondation par exemple ;
  • Solliciter le coût des charges de copropriété ;
  • Se renseigner par rapport au montant des impôts locaux ;
  • Se rapprocher de la mairie afin de prendre connaissance des projets urbains pouvant impacter le quartier puis du plan local d’urbanisme (PLU).

Négocier le coût et faire une offre d’achat

Troisième étape pour acheter un bien immobilier : faites parvenir au vendeur une offre d’achat. Cette dernière se fait de préférence par écrit.

Dans cette offre, vous devez mentionner le montant d’acquisition du bien ainsi que le délai de validité de votre offre.

Le vendeur a par la suite ce délai pour vous informer s’il accepte ou refuse votre offre d’achat. En cas de refus, le vendeur peut vous réaliser une contre-proposition, que vous pouvez accepter ou non.

Signer l’accord de vente

La signature de la promesse de vente est une étape facultative. Elle est néanmoins recommandée, car elle permet de sécuriser la vente. En fait, l’avant-contrat permet d’exprimer très clairement les modalités et termes de la transaction.

Pour établir le compromis de vente, deux possibilités vous sont offertes :

  • Établir un acte sous seing privé, directement avec le vendeur ;
  • Faire rédiger un acte authentique par le biais d’un notaire.

L’intervention d’un notaire n’est pas obligatoire à ce niveau. Toutefois, il paraît judicieux d’y avoir recours. Car l’accord de vente renferme des clauses importantes à la transaction et engage de manière ferme le vendeur et l’acheteur.

Le compromis de vente doit indiquer quelques informations importantes. Il s’agit principalement des :

  • Informations ayant rapport avec l’acheteur et le vendeur ;
  • Informations ayant rapport avec le bien ;
  • Informations ayant rapport avec la transaction.

Signer l’acte de vente

La dernière étape incontournable pour acheter un bien immobilier, c’est la signature de l’acte de vente. C’est à ce stade que vous devenez propriétaire du bien. Notons que l’acte de vente doit se trouver sous la forme d’un acte authentique rédigé par un notaire.

Partager :