Quelles sont les missions d’un médecin contrôleur ?

8
Partager :
médecin contrôleur

L’arrêt de travail est une situation fréquente dans les sociétés publiques ou privées. Cela s’effectue le plus souvent pour des raisons médicales. Dans ce cas, l’intervention d’un médecin contrôleur devient nécessaire. Quelles sont les missions de ce dernier ? Explications.

Effectuer une contre-visite médicale

Lorsque l’absence d’un salarié est remarquée, ce dernier doit envoyer des preuves pour se justifier. Pour la majorité des cas, il s’agit d’une maladie. De ce fait, le médecin contrôleur devient utile.

A lire aussi : Comment choisir son Lave-verres professionnel ?

L’employeur le contacte pour qu’il effectue une expertise au domicile du travailleur absent. Sa mission sera de se rendre sur place pour prendre contact avec le médecin en charge de l’employé absent. Avec ce dernier, il discute pour connaître les maux dont souffre l’employé.

Ensuite, il discute avec le travailleur absent et effectue un contrôle. Ce diagnostic a pour but de confirmer ou d’infirmer les constats du médecin traitant. Le médecin contrôleur fait une synthèse de toutes ses remarques et le notifie à l’employeur.

A lire en complément : Est-il possible de vivre d’Internet en 2021 ?

Retenez que ce dernier peut contester ou confirmer l’affirmation du médecin contrôleur. Une entreprise comme Contrôle médical peut rapidement effectuer cette mission pour vous au domicile du travailleur.

Assurer le respect des heures de sorties du travailleur

Un employeur qui est assigné à domicile pour une raison médicale ne doit pas sortir de chez lui. Très souvent, certains d’entre eux enfreignent cette règle lorsqu’ils sont en état de convalescence. Une telle action peut accentuer la maladie et prolonger la durée du repos. Pour cette raison, le médecin contrôleur doit d’abord prendre connaissance des restrictions à l’endroit du travailleur.

Par ailleurs, il s’arrange pour se rendre ou envoyer ses collaborateurs au domicile du travailleur pour s’assurer que ce dernier est présent. Il peut en cas d’absence de l’employé, faire un rapport afin que ce dernier soit sanctionné comme il le faut. Par exemple, après l’expertise de Contrôle médical, la société d’assurance peut suspendre le paiement des indemnités de maladie au travailleur.

Vérifier l’accord entre l’arrêt et la durée du repos

Il arrive parfois que le médecin traitant du travailleur soit en collaboration avec ce dernier. Dans ce cas, il lui accorde des faveurs pour la durée de son repos. Pour cette raison, le médecin après avoir effectué son diagnostic doit faire cette vérification.

Par exemple, un employé qui est au repos pour une allergie ne peut pas prendre un repos de deux semaines. Cette durée est exagérée puisque selon le degré d’allergie, il ne pourra pas aller au-delà de trois jours.

Dans ce cas, le repos ne devrait pas dépasser 5 jours soit 3 jours de traitement et 2 autres pour une convalescence. Le médecin contrôleur est chargé de relever cette irrégularité et de procéder à la correction.

Partager :