Quelles sont les obligations pour louer un appartement ?

4
Partager :

4.3 / 5 ( 3 votes )

Ces dernières années, la location meublée a largement bénéficié de l’intérêt croissant des Français pour la location d’investissements. Selon les dernières statistiques, 70% des Français choisiraient la propriété s’ils avaient une somme à investir… Contre 15% en faveur de l’assurance-vie, 8% pour les livres d’épargne et 7% sur les marchés financiers. Principalement situé dans les zones urbaines logements meublés presque triplé en 30 ans.

A lire aussi : Pourquoi passer des provisions ?

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations que vous devez savoir sur les obligations du propriétaire qui veut faire une location meublée.

A découvrir également : Comment annuler sans frais Airbnb ?

Qu’ est-ce qu’une location meublée ?

Jusqu’ en 2015, il y avait un vide juridique quant à la nature et aux caractéristiques requises pour que le logement soit considéré comme meublé. Le locateur pourrait fournir et équiper la location comme il l’a jugé bon. Mais depuis le décret du 31 juillet 2015 (n°2015-981), les appartements meublés sont désormais définis comme suit : « Une chambre décente équipée de meubles en quantité et de qualité suffisante pour permettre au locataire de dormir, de manger et de vivre en fonction des exigences de la vie quotidienne ». Le même décret spécifie également une liste minimale de dispositifs qui doivent se comporter.

Commodités minimum pour location meublée

  • Literie avec au moins une couette et une couverture.
  • Chambres confortables avec fenêtres pliantes.
  • Appareils ménagers permettant au locataire de préparer des aliments chauds : plaques de cuisson, four, micro-ondes…
  • Congélateur ou autrement réfrigérateur avec un compartiment qui fournit une température maximale de -6°C.
  • Table et chaises.
  • Meubles de rangement (armoires, armoires…).
  • Éclairage approprié.
  • Équipement de nettoyage adapté pour le logement (corbeille, balai…).

Toutefois, ces dispositions ne s’appliquent à aucun type de logement meublé.

Location meublée non couverte par le champ d’application du décret

  • Maisons d’habitation.
  • Logement avec un contrat, c’est-à-dire, qui font l’objet d’un contrat avec l’Etat. En effet, il définit lui-même les termes de la profession et les méthodes d’attribution.
  • Boîtier fonctionnel.
  • Les loyers accordés aux travailleurs saisonniers.

Mobilier, équipement et ameublement de location meublée

Inévitablement de nouveaux équipements ?

La Loi n’exige pas la fourniture de nouveaux équipements pour son logement meublé. Mais le propriétaire doit s’assurer que l’équipement livré est en bon état. Il est également nécessaire de les remplacer en cas de détérioration due au temps.

Nombre de meubles et d’équipements

La loi stipule également que le propriétaire doit équiper tous les locaux de l’appartement afin qu’ils soient habitables ou pleinement exploités aux fins auxquelles ils sont destinés. Ce paragraphe est valide. Dans le cas où le logement a une chambre non meublée… Elle ne peut pas être considérée comme une location meublée. Dans ce cas, il peut être reclassé comme logement vide (location nue)… Je relève du champ d’application de la loi du 06 juillet 1989. En particulier en ce qui concerne les conditions de résiliation du bail .

Normes d’hygiène et de sécurité physique et sanitaire

Enfin, dans en ce qui concerne l’ équipement électrique et l’équipement électrique , le propriétaire du propriétaire meublé doit s’assurer qu’ils sont dans un état conforme aux normes de sécurité applicables.

La loi prévoit également les dispositions nécessaires pour assurer l’hygiène, la sécurité physique et sanitaire des personnes occupant des logements meublés. Par conséquent, ce dernier doit avoir les dispositifs suivants :

  • Un système de chauffage permettant au locataire de se protéger des basses températures. Ce système comprend un système d’approvisionnement en énergie et d’élimination des produits de combustion conformément aux normes applicables.
  • Accès et approvisionnement en eau potable avec un débit suffisant.
  • Système d’évacuation des eaux usées et des eaux usées qui élimine les risques d’inondation et de rejet des eaux usées et des odeurs.
  • Dispositif interne installations sanitaires avec toilettes et douche ou baignoire permettant au locataire de fournir ses toilettes corporelles. Si une location meublée n’a qu’une chambre, la loi autorise l’installation d’une toilette à l’extérieur de l’appartement… à condition qu’elle reste accessible et se trouve dans le même bâtiment.
  • Réseau électrique connecté à un réseau conventionnel et assure la fourniture d’éclairage et le bon fonctionnement de l’équipement électrique.

Spécificités de la location d’un appartement meublé

Même si des règles communes sont communes à un contrat de location vide (honoraires d’agence, montant du loyer, frais de location), un contrat de location meublé présente des caractéristiques particulières. Elles concernent notamment la durée du bail et la notification de départ .

Achat de meubles

L’ acquisition de meubles et d’ameublement de l’appartement incombe à toute la responsabilité du propriétaire. Ce dernier doit également les déclarer.

Durée du contrat et modifications éventuelles des clauses

La loi Alur stipule que la durée du bail d’une location meublée ne peut être inférieure à un an. Il peut ensuite être renouvelé chaque année par un renouvellement tacite entre locataire et propriétaire. Toutefois, si le locataire est étudiant, le renouvellement peut être révisé après 9 mois. Et si le propriétaire veut modifier certaines conditions du bail, il doit en aviser le locataire au moins trois mois avant la fin du bail.

Loyer et Caution

Le propriétaire est responsable de déterminer le montant du loyer. Toutefois, les dispositions juridiques régissant la question doivent être prises en compte. Et ils se réfèrent donc à l’indice de référence du loyer (IRL).

La Loi fixe le dépôt pour deux mois de loyer sans frais. Toutefois, si le locataire paie le loyer à l’avance (tous les trimestres), le propriétaire ne peut exiger un dépôt de marge. Lorsque le locataire quitte l’appartement à la fin du bail, le propriétaire doit lui restituer sa caution dans la période maximale d’un mois (si l’état de l’appartement à la sortie du locataire lui correspond). Sinon, il a deux mois pour restituer sa caution au locataire. En cas de retard, de restitution du dépôt au locataire, le bailleur risque de résiliation formelle… voire de paiement des intérêts impayés.

Résiliation du bail de location meublée

La loi donne au locataire le droit de résilier le bail à tout moment. À condition que le locateur reçoive un préavis d’un mois. Ce dernier doit être notifié par lettre recommandée avec confirmation de réception ou par acte d’huissier de justice.

Quant au propriétaire, il peut résilier le bail à la fin du contrat, à condition que le locataire reçoive un préavis de trois mois . la loi du 06 juillet 1989 l’oblige à préciser les raisons pour lesquelles il souhaite résilier le bail. La raison pourrait être, par exemple, la vente ou la prise en charge d’un logement ou le non-paiement du loyer par le locataire… Ce dernier est alors autorisé à quitter les lieux à tout moment et ne paiera que les loyers correspondant à sa présence dans le logement.

Partager :