Comment se servir des couverts à table ?

8
Partager :

A la table, la courtoisie passe par une bonne tenue. Dans ce cas, plusieurs règles s’appliquent. Il est nécessaire de pouvoir reconnaître tous les couverts, d’utiliser le bon accessoire avec la bonne nourriture. Apprenez à utiliser nos couverts ou nos serviettes, mais aussi comment servir ou réserver correctement. Voici quelques règles pour un bon repas, sans offenser les bonnes manières et ceux qui nous embrassent.

Quels couverts ?

Lorsque vous vous installez à la table d’un bon restaurant, nous avons parfois une surprise de trouver quelques fourchettes et quelques couteaux devant nous. La première règle à savoir est que vous utilisez toujours les couverts les plus éloignés de l’assiette.

A lire aussi : Quelles sont les obligations entre frères et sœurs ?

Les fourches sont sur le côté gauche de la plaque et les couteaux sur le côté droit. Vous pouvez trouver une cuillère à soupe complètement bien, puisque la soupe sera généralement servie en premier. Attendez que le plat arrive avant de prendre les couverts en main, parfois vous recevrez l’accessoire approprié au moment du service. Cela est particulièrement vrai pour les huîtres ou les escargots.

Avant la plaque, mais souvent avant les verres, nous trouvons un couteau à fromage, parfois un couteau et une fourchette pour le dessert et une petite cuillère pour le dessert.

Lire également : Quel budget pour un tour d'Europe ?

Si vous trouvez une fourchette plutôt circulaire avec trois dents sur le côté droit de l’assiette, c’est parce que les huîtres seront servies. Vous pouvez également trouver une fourchette à deux dents et des pinces, ce sont les accessoires nécessaires pour manger des escargots soignés.

Petits conseils

Pour éviter la confusion, essayez de comprendre combien de plats seront servis pendant un repas. S’il y a moins de couverts que de vaisselle, vous obtiendrez les bons accessoires pendant le service.

Si vous n’êtes pas sûr, attendez un peu et laissez-le commencer Quelqu’un d’autre à la table. Il suffit de regarder les autres invités le faire et vous aurez juste à les imiter.

Comment utiliser les couverts ?

Tout d’abord, sachez que vous avez le droit d’être gaucher. Dans les grands restaurants, certains habitués ont des couverts placés en face, avec des fourches à droite et des couteaux à gauche. Ainsi, vous pouvez utiliser les couverts avec la main que vous voulez, bien sûr la chose la plus importante est d’être plus confortable.

Nous tenons le couteau à l’extrémité de la poignée. Il ne devrait pas être saisi avec une main pleine. Il est également important pour la fourchette. Votre index doit rester sur la poignée du couteau et ne jamais toucher la lame. Pour la fourchette, nous évitons également d’avoir les doigts trop près des dents.

Nous sommes tout droit au-dessus de la plaque, et c’est une fourchette qui vient à la bouche. Vous ne vous pliez pas pour avoir votre menton près de l’assiette. Le couteau ne se rapproche jamais de la bouche, ne le lèche jamais, même si vous aimez particulièrement la sauce.

Lorsque vous coupez un morceau de viande ou autre, ne levez pas les mains. Les coudes restent toujours le long du corps. L’objectif, bien sûr, est de ne jamais déranger les voisins de la table et ne pénètrent pas dans leur espace.

On peut manger nos doigts ?

Ça dépend de l’endroit où vous êtes. Cependant, la règle est que seules les pâtisseries sèches et les biscuits, ainsi que les raisins et les cerises, peuvent être transférés en bouche avec votre main. Pour le reste, même pour la pâte ou pour les gros fruits, vous devriez toujours utiliser des couverts.

Cependant, en fait, certains menus sont plus difficiles à manger, tels que les cuisses de grenouilles, pigeon ou caille, et dans ce cas, vous serez en mesure d’utiliser vos mains. Mais attention, ne craquez pas, les frites de la grande table toujours saisies avec une fourchette !

Quand vous mangez

Quelques règles simples, que vous connaissez peut-être déjà, sont toujours bien rappelées. Il est clair que nous ne parlons pas avec la bouche pleine. Nous prenons ensuite de petites bouchées pour les avaler assez vite et n’avons pas à mâcher pendant de longues minutes avant de pouvoir répondre à la question.

Lors de la mastication, les lèvres sont toujours complètement fermé et nous essayons de faire le moins de bruit possible. Si au Japon sucent la soupe par le bruit, ce n’est pas le cas en France, alors nous ouvrons notre bouche pour avaler une cuillère à la fois. Il est nécessaire d’éviter tous les bruits de la bouche, la succion ou l’aspiration doit être banni.

Si vous voulez vous servir dans un plat, ne prenez pas une trop grande portion. Il vaut mieux ressusciter plus tard que de donner le sentiment d’avoir trop faim. Surtout s’il y a des gens à la table et que vous devez partager.

Lorsque nous sommes servis, et que vous voulez un peu plus d’un plat ou l’autre, nous laissons les couverts de chaque côté de la plaque une lame de couteau et les dents d’une fourchette pour les verres. Nous laissons de la place pour un autre service. Inversement, lorsque vous terminez votre plat, nous plaçons des couverts, parallèles à nous, l’arrière de la fourchette vers le plafond, et nous bloquons la possibilité d’un autre service.

Serviette

Nous le développons légèrement, sans grands gestes, ne pas trembler lui dans l’air et nous mettons à genoux, vers la longueur. Bien sûr, nous ne mettons pas de serviette sur notre cou, même si nous avons peur de tacher notre nouvelle robe…

Nous tenons la serviette avec les deux mains, et d’abord nous essuyons les lèvres des conservateurs avant de tapoter les lèvres légèrement.

Enfin, lorsque vous quittez la table, vous ne pliez pas la serviette et la laissez dans la chaise, mais il suffit de la poser sur le côté droit de l’assiette.

Les bonnes manières de ne pas oublier

Le plat doit toujours être goûté avant le sel ou le poivre. C’est bien sûr un crime pour la gouvernante de faire le contraire. Tout le monde, d’autre part, a le droit d’aimer la viande ou la salade plus ou moins salée.

Vous devez attendre que tout le monde soit servi avant de commencer le plat. On ne saute pas sur son assiette comme si on avait peur de la voir disparaître.

Nous ne mettons rien sur la table, sans cadre, téléphone, et certainement pas un sac à main.

Tu ne grattes pas la plaque. couverts jusqu’à la dernière goutte de sauce. D’autre part, vous pouvez utiliser du pain soucoupe, mais dans des limites raisonnables.

Bien sûr, vous ne demandez jamais à votre voisin si vous pouvez finir ses restes ou si vous pouvez essayer son plat.

Partager :